Resident Evil : Putain 20 ans

Resident Evil : Putain 20 ans

C’était le 22 Mars 1996 que les Japonais découvraient Resident Evil sur Playstation. Une sacrée baffe à l’époque. La série a connu des hauts et (beaucoup) de bas mais reste malgré tout une saga incontournable. A l’occasion des 20 ans du premier RE, je vous propose de partager vos expériences et surtout, quel(s) jeu(x) a retenu le plus votre attention depuis toutes ces années.

Pour ma part, si je devais en choisir qu’un, ce serait Resident Evil 2. Ce qui m’a le plus plu, c’est le scénario tenant sur 2 CD ou les personnages se croisent et que l’on pouvait faire et refaire plusieurs fois sans ressentir de lassitude. Et puis, Resident Evil 2, c’est aussi les premières apparitions de Leon S Kennedy (à l’époque ou il n’avait un physique de bodybuilder), la jolie Claire Redfield et surtout, celle qui a fait fantasmer pas mal de joueurs : Ada Wong ! Cette combinaison de personnages attachants et d’une histoire solide a fait mouche !

Mais si je devais en choisir un autre, ce serait RE : Code Veronica. En dehors du fait qu’il s’agissait du premier épisode développé pour la Dreamcast, je retiens avant tout le côté malsain (remember la famille Ashford) qui se dégageait du jeu et que l’on a plus retrouvera plus dans les opus suivant préférant lorgner vers l’action bête et méchante… N’oublions pas non plus certains spin off qui sortaient la saga de sa zone de confort. Je pense notamment aux épisodes Wii : The Umbrella Chronicles et The darkside chronicles. Des rails shooters fun, efficaces ou l’on revisite les lieux mythiques des épisodes précédents.

Aujourd’hui, la saga Resident Evil n’est malheureusement plus que l’ombre d’elle même. Maintenant, et après l’annonce d’un 7éme épisode, il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que Capcom nous ressorte pas un énième jeux d’action sans cervelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.