[Test] Dead space (Android)

[Test] Dead space (Android)

Grand fan de la série Dead space, j’ai toujours conspué cette version mobile sans même y avoir jouer. Profitant d’une promo sur Google Play, j’ai décidé de franchir le pas histoire de ne pas mourir idiot.

L’action de cet épisode de Dead Space se situe peu avant les évènements du second épisodes. On incarne Vandal, un ingénieur manipulé malgré lui par l’Unitologie. L’église cherchant par tous les moyens à provoquer une épidémie de necromorphes dans La méduse…

Il faudrait être de mauvaise fois pour reprocher quoique ce soit à Dead Space. Graphismes superbes et une ambiance très proche des versions consoles (à jouer uniquement avec vos écouteurs et dans le noir) qui m’a fait sursauter plus d’une fois. Et pourtant, malgré un bel enrobage, tout n’est pas idyllique à commencer par les mécanismes du jeu. En effet, les objectifs se limitent la plupart du temps à activer (ou désactiver) un ou des ordinateur(s), à marcher dans un couloir et entrer dans une pièce close histoire du tuer deux ou trois necromorphes et ainsi de suite. La jouabilité, pourtant bien adapté au support, montre rapidement ses limites lors de phases un peu plus nerveuses et se révèle très fatigante pour les pouces.

En clair, Dead space est un beau jeu, bien adapté à son support. Tellement bien adapté à celui ci, qu’il en embarque malheureusement tous ses défauts. Néanmoins, cet épisode apporte sa pierre à l’édifice de la mythologie Dead space et puis reconnaissont qu’adapter un jeu pensé pour les consoles était ardu et IronMonkey Studios a fait un excellent boulot. Un jeu à conseiller avant tout aux fans de la série.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.